Naturaphytome

Le bien-être par les plantes

Le Pin Sylvestre

 
Bourgeons de Pin Sylvestre
Image par victoriamew de Pixabay

Carte d’identité

Pinus sylvestris L., communément appelé Pin Sylvestre, appartient à la famille des Pinacées.

C’est un arbre puissant et fortement enraciné, pouvant atteindre les 40 m !

On utilisera ses bourgeons, l’oléorésine de l’écorce et des aiguilles, les jeunes cônes.

Ses origines

Le Pin sylvestre est un conifère montagnard et septentrional originaire de l’hémisphère Nord

Animation créée par Laëtitia Toniolo

Pour qui ?

Pour tout le monde ! Adultes, enfants, poilus en tout genre 😉

Il n’a pas de contre-indication, pas d’effet secondaire, pas d’interaction médicamenteuse.

Il sera tout de même plus prudent aux femmes enceintes ou allaitantes de ne pas l’utiliser, sauf avec accord du médecin.

On devra être plus prudent avec l’huile essentielle :

  • Les terrains allergiques cutanés devront faire un test avant toute utilisation de celle-ci
  • On l’évitera sur les chats, sauf en cas d’urgence : crise grave d’asthme
  • Interdite sur les enfants de moins de 6 ans
  • Interdite sur les femmes enceintes ou allaitantes
  • Interdite sur les personnes et animaux ayant un terrain rénal problématique

Pour quoi ?

  • La toux grasse : expectorant et fluidifiant bronchique
  • Les affections ORL : laryngite, sinusite, rhinite
  • Les affections pulmonaires : trachéite, trachéo-bronchite, bronchite
  • Décontracturant musculaire
  • Croissance, ossification
  • Stimulant général
  • Intéressant dans le traitement de l’asthme

L’huile essentielle est en plus :

  • « cortison-like » : elle stimule fortement les corticosurrénales qui produisent de la cortisone naturelle
  • Anti-allergique (calme les processus inflammatoires et allergiques)
  • Antifongique
  • Antiseptique aérien

Comment ?

  • En gélules
  • En tisane / décoction
  • Macération hydroalcoolique
  • Teinture mère
  • Sirop de bourgeons frais
  • Pour l’huile essentielle :
    • En diffusion ou inhalation
    • Mélangée à une huile végétale ou du beurre de Karité pour l’utiliser en massage
  • En élixir floral (groupe n°6)

Quand et combien de temps ?

A utiliser dès les premiers symptômes et jusqu’à disparition de ceux-ci.

Si vous souhaitez des conseils, n’hésitez pas à me contacter pour un RDV !


Il est rappelé que les conseils indiqués dans cet article ne peuvent être considérés comme des traitements médicaux. Si vous ou votre animal avez des symptômes, il vous est recommandé de consulter un médecin ou un vétérinaire, qui est le seul à pouvoir poser un diagnostic. N’hésitez pas à lui faire part de votre souhait de suivre un traitement naturel, il pourra vous indiquer les éventuelles précautions à prendre.

Sources :

* Larousse des Plantes Médicinales, édition 2019

* Guide pratique de phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie, Pierre May, Editions MED’COM, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.